lundi 17 mai 2010

Ouest France - 2e ligne de métro : climat de réunion houleux

Voici l'article de Ouest-France qui a été publié le 7 mai au sujet de la réunion de "concertation" du 5 mai 2010. Je me permettrai juste un commentaire : le tramway n'a pas été évoqué par des habitants des Longs Champs, mais par des personnes extérieurs au quartier.




2e ligne de métro : climat de réunion houleux

Les habitants du quartier Longs-Champs, Jeanne-d'Arc, Beaulieu, mais aussi de Cesson-Sévigné ne veulent pas du viaduc.

La réunion publique du conseil de quartier Longs-Champs, Jeanne-d'Arc, Beaulieu et Cesson-Sévigné sur la 2e ligne de métro, s'est déroulée mercredi, à l'Insa, dans un climat houleux. Les habitants concernés par le viaduc ont largement exprimé leur mécontentement.

Après une présentation rapide du tracé par Frédéric Philippeau, de la Semtcar, Dominique Brard, architecte à l'Atelier de l'Ille, a détaillé l'étude d'intégration urbaine et paysagère. La majorité du public s'est bruyamment fait entendre contre le viaduc.

Le retour du tram

« Est-ce que l'étude alternative a été faite pour le tramway ? » interroge un habitant. Pour d'autres, il n'y a pas eu assez d'études. « Le débat a déjà eu lieu pour le tramway, répond Guy Jouhier, vice-président de Rennes Métropole aux transports et aux infrastructures. Il y a eu 21 hypothèses étudiées, puis neufs approfondies pour arriver à une. »

Le viaduc ? Les habitants n'en veulent pas. « Quand le métro passe en aérien, il faut faire beaucoup d'aménagements. Pourquoi ne pas faire une tranchée couverte ? » propose un autre habitant.

Parmi les principales craintes exprimées, les riverains ont évoqué les nuisances sonores, leurs inquiétudes sur le rapprochement de la circulation automobile des habitations ; le fait que le métro passe au ras de logements de fonction au lycée Chateaubriand, au ras de logements étudiants ainsi que de certaines habitations ; le coût total du projet...

L'avenir du quadrant nord-est

De nombreux habitants ne se sont pas sentis écoutés. « Il n'y a jamais de situation idéale, a affirmé Guy Jouhier. On saura à la fin de l'année si on s'arrête à Beaulieu ou aux Champs-Blancs. L'objectif de Rennes Métropole, c'est d'aller aux Champs-Blancs dans les meilleures conditions. »

Les Champs-Blancs sont situés sur la commune de Cesson-Sévigné. « Ce métro détermine l'avenir du quadrant nord-est qui sera l'un des moteurs de l'agglomération », a affirmé Michel Bihan, maire de Cesson-Sévigné.

Voici la copie du journal :

2 commentaires:

Buno a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Buno a dit…

C'est vrai que cette réunion avait pour but de nous montrer la future "colonne vertébrale" de notre quartier :P