jeudi 13 décembre 2007

A propos des propositions de D. Delaveau

Lors du débat de mardi soir entre M. Delaveau et M. Michon, nous avons constaté que la position de la métropole était à l'ouverture et au dialogue et nous ne pouvons que nous en féliciter.

Ainsi, M. Delaveau a confirmé qu'il prendrait un engagement par écrit pour faire adopter un amendement qui inclurait l'étude du tunnelier en plus des autres types d'insertion. Cette avancée, si elle a le mérite d'exister, est pour nous insuffisante.

En effet, les habitants réunis le 5 décembre ainsi que les nombreux signataires de la pétition (près de 800 en une semaine) veulent un message clair, net et précis : qu'il soit précisé noir sur blanc que la préservation de l'environnement et du cadre de vie des Longs Champs soit garantie dès le 20 décembre. Pour rappel, la motion que nous avons tous signée d'une seule voie est ici. Lisez là, elle est claire et nette.

Nous refusons d'être les parents pauvres de la ligne de métro et nous exigeons d'avoir la même considération que l'ensemble des autres rennais qui pourront bénéficier en toute quiétude de ce mode de transport génial.

Pourquoi continuer à réaliser des études de solutions qui aboutiront de toute évidence à un impact énorme d'un point de vue humain et environnemental ? N'y a-t-il pas moyen de mieux occuper ce temps et économiser de l'énergie et notre argent ?

Nous nous plaçons dans le cadre de la phase de concertation qui doit être finie le 20 décembre. Nous demandons donc à ce que cette concertation ait lieu et le plus rapidement possible !

Nous avons compris la position d'ouverture de M. Delaveau. Mais nous ne saurons pas nous contenter de vagues promesses qui ne feront que repousser le problème à plus tard, nous voulons un engagement politique fort et visible qui soit compréhensible de tous.

1 commentaire:

Franck ROBERT a dit…

Je suis totalement d'accord avec tous les termes de ces propos du 13/12/07.
Franck ROBERT